ETRE CHRETIEN


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Par curiosité ...

Aller en bas 
AuteurMessage
Guilloti
Invité



MessageSujet: Par curiosité ...   Dim 26 Aoû - 2:31

Par simple curiosité, que pensez-vous de cette célèbre phrase de Nietzsche dans le fameux "Ainsi parlait Zarathustra" ?

Die Erde, sagte er, hat eine Haut; und diese Haut hat Krankheiten. Eine dieser Krankheiten heisst zum Beispiel: "Mensch."


Very Happy


Je la rencontre assez souvent, et il est possible de tenir différentes positions face à cela...


La phrase dans son contexte :
http://www.farid-hajji.net/books/de/Nietzsche_Friedrich_Wilhelm/az-4018.html
Revenir en haut Aller en bas
Solar Eagle

avatar

Masculin Nombre de messages : 458
Age : 42
Localisation : 04
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Par curiosité ...   Dim 26 Aoû - 10:38

Il est intéressant de noter que l'on retrouve cette position chez certains écologistes, pour certains qui interprètent de manière extrême l'hypothèse Gaïa de James Lovelock (http://fr.wikipedia.org/wiki/Hypoth%C3%A8se_Ga%C3%AFa) et pour lesquels l'être humain est un cancer dans l'être vivant Terre (ou Gaïa).
Cette hypothèse, bien que soulevant des idées intéressantes, a néanmoins de sérieuses lacunes du point de vue de la biologie, notamment des théories de l'évolution (sans compter que l'on se demande bien comment la tester, mais bon, le problème ne se pose pas que dans le cas présent, cf l'astrophysique où les seuls tests possibles sont souvent des simulations).

Au passage, d'un point de vue moral et politique, je pense qu'il y a des choses intéressantes à en tirer, plus que d'un point de vue scientifique en fait.

PS: Une petite traduction s'impose pour les non-germanophones! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guilloti
Invité



MessageSujet: Re: Par curiosité ...   Dim 26 Aoû - 14:50

Haha, je vois bien le "test" écologique avec l'annihilation totale de l'espèce humaine ... Laughing Ou comment "briser" la chaîne.

Tu peux développer un peu en ce qui concerne l'astrophysique ?






J'ai zappé la traduction, autant pour moi... What a Face


"La terre, dit-il, a une peau ; et cette peau a des maladies. L'une de ces maladies s'appelle (ou "est") par exemple : l'Homme."

(le sens est là Wink )

Voilà...
Revenir en haut Aller en bas
Solar Eagle

avatar

Masculin Nombre de messages : 458
Age : 42
Localisation : 04
Date d'inscription : 27/06/2007

MessageSujet: Re: Par curiosité ...   Dim 26 Aoû - 15:46

Recréer en laboratoire des conditions de formation des astres, des galaxies, les interactions entre les différents objets célestes, est impossible (et vu que les questions d'échelle ont leur importance, créer des modèles miniatures n'est pas forcément réalisable...). Bilan, on utilise un outil scientifique essentiel: la modélisation, souvent "vérifiée" par le biais de simulations (numériques maintenant).
C'est ce qui se fait depuis Newton au moins... Et cela ne veut pas dire que la valeur scientifique en est moindre car la simulation se juge au moins sur ces deux critères :

- son pouvoir explicatif (décrit-elle très bien ce qui s'est passé?);

- son pouvoir prédictif (prévoit-elle des évènements qui auront lieu?).

En comparant les résultats des simulations aux résultats de mesures, on peut ainsi tester la validité du modèle et de là l'affiner, le modifier, mais aussi le conserver tant qu'il reste satisfaisant.

Reste le problème des longues durées souvent mises en jeu (en astrophysique, mais aussi en climatologie, en géophysique, voire en biologie ou autre), qui font que l'on ne peut pas toujours réaliser les mesures en question (dans l'échelle d'une vie ou de quelques générations.

Cela dit, ces outils, correctement utilisés (et qui souvent s'appuient sur des supports théoriques bien "maousses"), se révèlent souvent d'une grande utilité et ont souvent aussi une grande efficacité.

Quant à ton image de la "chaîne", elle est fausse d'un point de vue évolutif! Wink Nous ne sommes pas dans une chaîne, mais sur une branche. Et d'autre part, sachant que nous sommes la seule espèce du genre Homo -depuis la disparition de l'espèce Homo neanderthalensis- notre avenir évolutif n'est pas très reluisant. En fait, c'est donc l'avenir du genre entier qui n'est pas reluisant, car si Homo sapiens disparaît, ce sera adieu le genre Homo!

Qui sait? Nous serons peut-être les fossiles d'autres espèces à venir qui seraient doté des facultés nécessaires pour fouiller eux aussi dans le passé du monde et ainsi tenter de l'expliquer. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
El Paran
Invité



MessageSujet: Re: Par curiosité ...   Mer 29 Aoû - 13:23

À cet égard, je dirais que l'espèce humaine va sûrement finir, un jour, par disparaître afin de faire place à une toute nouvelle espèce d'êtres vivants qui, elle, ne disparaîtra jamais... Cette humanité a eu un commencement... alors elle devrait normalement aussi avoir une fin. Du moins, c'est mon opinion.

Comme je l'ai déjà dit ailleurs, ceci présuppose donc que le nombre d'êtres humains qui ont été destinés à se manifester sur cette terre devrait nécessairement être limité à une nombre bien spécifique d'individus, après quoi devraient normalement avoir lieu la "fin de ce monde" et le "jugement dernier" où chacun sera alors évalué (jugé) pour savoir s'il mérite ou non la vie éternelle dans un tout nouvel univers que Dieu se propose justement de créer après que celui que nous connaissons présentement aura été complètement détruit (consumé dans le "feu de la géhenne") avec tout ce qu'il renfermera au Jour grand et redoutable de l'Éternel! (2 Pie. 3:13, Joël 2:11 et Mal. 4:5)

À cet égard, l'apôtre Pierre a écrit que "les cieux et la terre d'à présent sont gardés et réservés pour le feu, pour le jour du jugement et de la ruine des hommes impies..." Et, qu'"en ce jour, les cieux passeront avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront, et la terre avec les oeuvres qu'elle renferme sera consumée."! (2 Pierre 3:7-10) Ici, il faut garder à l'esprit que c'était bien à Pierre que le Christ avait confié les clefs de son Royaume qui, comme nous l'avait si bien fait remarquer Solar Eagle, sur un autre fil, n'était pas de ce monde! (Mat. 16:19)

Par conséquent, ceci présuppose donc qu'il faudra préalablement avoir quitté ce monde avant que ce terrible événement se produise. Aussi, la seule question qui reste donc à se poser, à mon humble avis, serait donc de savoir si cette civilisation en est présentement rendue à sa toute dernière génération d'êtres humains qui étaient somme toute destinée à se manifester sur cette terre, ou bien s'il faudra encore attendre quelques autres centenaires (ou millénaires) avant que la "fin de ce monde" se produise.

Voilà un point de vue typiquement chrétien sur la question.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Par curiosité ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Par curiosité ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [JEU] Curiosité de la grammaire
» Petites curiosités
» Un peu de curiosité Mathématique (2)
» curiosités de terrain
» de la curiosité à l'apprentissage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ETRE CHRETIEN :: Divers :: Discussions libres-
Sauter vers: